You are here: home > Vetso

l'enfant comme héritage - paul andrianantenaina

Azo vakiana?

L’enfant comme héritage

En toi se reflètent et se mirent nos aïeux
En toi on revoit nos parents sous les « rangolah »
Tu remplaces les absents et représentes les vieux
Qui, un jour abandonneront leur dur combat

On te fait confiance pour faire ton chemin
Pour porter le flambeau, pour assurer la relève
Nous héritons de nos parents le plus précieux des biens
Le pouvoir de te créer en fusionnant nos sèves

L’argent comme l’eau coule entre les doigts
Les maisons et les biens se détruiront un jour
Tu es un héritage de valeur et de poids
De passage, tu laisseras des traces à ton tour

Si la mort nous enlève un être qui nous est cher
Et se traduit ainsi par un départ définitif
La nature n’a-t-elle pas une clef secondaire ?
La naissance d’un enfant tel un remède palliatif

Un enfant apaise les dégâts encourus
Et comble le vide de nos chers disparus




Hametraka hevitra

Midira aloha