You are here: home > Vetso

un séjour de neuf mois - paul andrianantenaina

Azo vakiana?

Un long séjour de neuf mois

De deux minuscules fragments tu es issu
De cette fusion, ton chemin est programmé
Dans une cavité charnelle est ton salut
Au chaud, à l’abri jouissant de l’hospitalité
De celle dont tu dépends
Discrètement et intimement…

En elle, tu ne connais jamais la pluie
Le froid, la faim, la soif t’épargnent toujours
Alors que ton p’tit cœur pendule déjà et bruit
Il reste indifférent devant les détours
De ce monde qui t’attend
Farouchement et impatiemment…

Bien qu’invisible, très tôt tu te manifestes
Tes ébauches de tiges et de feuilles bourgeonnent
Lentement tu glisses,   te tords avec des gestes
Tel un poisson qui nage dans sa  bombonne
Tu t’agrandis au fil du temps,
Impitoyablement  et  en mouvement…

Malgré tes caprices, l’hôtesse te supporte
Neuf mois durant, elle te prend en ballotage
Avec des plaintes et des pleurs t’ouvre la porte
Avec ta complicité te libére de la cage
Ses larmes de douleurs se muent en larmes de joie
Puis tes cris attiseront le feu de nos bois .









Hametraka hevitra

Midira aloha