You are here: home > Vetso

L'Étranger - MAZ RAMANA

Azo vakiana?

Tous les hommes que tu as connus
Te disaient qu'ils ne voulaient plus
Donner les cartes pris comme dans un piège

C'est dur de retenir la main
D'un homme qui cherche plus loin
Qui veut atteindre le ciel pour se livrer

Puis ramassant les cartes
Qui sont restées là sur la table
Tu sais qu'il t'a laissé très peu pas même son rire

Comme tous les joueurs il cherchait
La carte qui est si délirante
Qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre

Un jour penchée à ta fenêtre
Il te dira qu'il veut renaître
Au monde que ta tendresse lui cache

Et sortant de son portefeuille
Un vieil horaire de train il dit
Je t'avais prévenue je suis étranger

Maintenant un autre étranger semble
Vouloir que tu ignores ses rêves
Comme s'ils étaient le fardeau d'quelqu'un d'autre

Tu as vu cet homme déjà donner
Les cartes avec son bras en or
Mais maintenant tu vois sa main est figée

Mais tu n'aimes pas regarder
Un autre homme fatigué
Déposer toutes ses cartes comme une défaite

Tandis qu'il rêve jusqu'au sommeil
Dans l'ombre tu vois comme une fumée
Une route qui monte derrière sa tête

Tu lui dis d'entrer et de s'asseoir
Et en te retournant tu vois
Que la porte de ta chambre reste ouverte

Et quand tu prends sa main il dit
N'aie pas peur ma tendre amie
Ce n'est plus moi oh mon amour l'étranger

J'ai attendu toujours certain
De te revoir entre les trains
Bientôt il va falloir en prendre un autre

Oh je n'ai jamais eu tu sais
Pas le moindre plan secret
Ni personne pour me conduire

Et tu te demandes ce qu'il cherche à dire
Oui tu te demandes ce qu'il veut dire
En bas au bord du fleuve demain

Je t'attendrai si tu veux bien
Là tout près du pont qu'ils construisent
Puis quitte le quai pour un wagon-lit

Tu sais qu'il cherche un autre abri
Qu'il n'avait jamais été un étranger
Et tu dis d'accord. Le pont ou bien ailleurs. Je viendrai

Puis ramassant les cartes
Qui sont restées là sur la table
Tu sais qu'il t'a laissé très peu pas même son rire

Comme tous les joueurs il cherchait
La carte qui est si délirante
Qu'il n'aura plus jamais besoin d'une autre

Un jour penchée à ta fenêtre
Il te dira qu'il veut renaître
Au monde que ta tendresse lui cache

Et sortant de son portefeuille
Un vieil horaire de train il dit
Je t'avais prévenue je suis étranger.


Graeme Allwright.

Hevitra mandeha

MAZ RAMANA (25/03/2022 07:34:47)

Tena tsy aritro mihitsy ity tononkira ity ka nalefako eto : Nisy vahiny tonga indray teo ambaravaranao, ianao nitsiky sady nampandroso. Sarotra ny mitazona azy, izy manakatra avo be...ianao indray no toa resy sy lavo!

Mombamomba

Mpanoratra : MAZ RAMANA


Nampiditra : MAZ RAMANA
Daty : 25/03/2022
Mpamangy : 155
Mankafy : 0

Tononkalo hafa

SITRAKA
Trano rava 2.0
TRANO RAVA
FOLAKA
HELOHY
TSY AFA-BELA
HO ANAREO
HAFATRA
TOMANY ? ? ?
ITO TSIKIKO ITO